Le Chaudron des Alternatives lance sa campagne d’opposition au projet Europa Vallée de la Famille Mack

Last modified date

Comments: 0

Chèr.e.s  ami.e.s militant.e.s,

Ami.e.s du Chaudron des alternatives,

Le Chaudron des Alternatives lance sa campagne d’opposition au projet Europa Vallée de la Famille Mack, propriétaire et gérante d’Europa Park, et à présent installée en France à Plobsheim où le projet MackNext et la filiale France de la Famille Mack auquel nous nous sommes opposés en vain sont en bonne voie de réalisation.

Europa Vallée  pourrait aboutir, en centre Alsace, dans le Ried de Rhinau, Diebolsheim et Sundhouse à l’artificialisation de plus de 150 ha de terres naturelles et agricoles de grandes valeurs

Ce projet de construction d’une vaste zone hôtelière est destiné à augmenter les capacités d’accueil du parc d’attraction allemand Europa Park ; parc peu distant de la zone concernée mais positionné de l’autre coté du Rhin où le projet n’est pas désiré par les collectivités allemandes. Un téléphérique enjambant le Rhin est aussi évoqué pour relier les 2 sites.

Ne sont pas comptées et identifiées à ce stade les nuisances multiples associées à ce projet sis en pleine campagne  : voies routières d’accès inexistantes  à créer, grands parking à construire, pollutions et nuisances variées, impacts d’un modèle  touristique et économique de masse  destructeur et écologiquement non acceptable… 

Nous partageons ICI le courrier adressé récemment à Frédéric Bierry, président de la Collectivité Européenne d’Alsace (CEA), ainsi qu’aux autres élu.e.s représentants les collectivités impliquées.  Elles cofinancent, pour 260 000€ d’argent PUBLIC, une étude de faisabilité préalable au service d’un projet PRIVE dévastateur.

Cette étude de faisabilité commandée à l’Agence de Développement d’Alsace (ADIRA), dont le président n’est autreque le président de la CEA lui même, est « majoritairement financée par les principales collectivités d’Alsace, et soutient l’activité économique du territoire alsacien. L’ADIRA compte parmi ses membres les principaux acteurs économiques, politiques et sociaux de la région et s’appuie sur un large réseau de partenaires : élus, chefs d’entreprise, chercheurs, institutionnels. Sa mission est de conforter en permanence le tissu économique et d’assurer un développement équilibré du territoire ». « L’ADIRA propose des bâtiments et terrains pour s’implanter ou s’agrandir et assure l’interface avec les collectivités, services de l’État et les acteurs publics et privés».

La mission facilitatrice et prioritaire de « soutien au développement économique » affichée par l’ADIRA ne fait donc guère de doute. L’absence d’attention ou d’intérêt portés aux conséquences dévastatrices du projet sur une multitude d’aspects écologiques pas davantage.

La formulation de la raison d’être de cette étude de faisabilité est intitulée favoriser la perspective de réalisation du projet Europa Vallée par une insertion harmonieuse dans son futur environnement économique, social et environnemental”.

Business as usual en somme, et formulation d’intention bien édulcorée par une équipe de communiquants rodée et inféodée au ‘’progrès’’, au ‘’développement’’, et à la croissance infini et complaisante du capital privé.

Europa vallée c’est un peu comme si c’était déjà fait !

Il va sans dire que l’attention qui sera portée aux enjeux urgents de sauvegarde de la biodiversité de ce terroir, de protection des espaces naturels et de culture, de bien être de la population locale, de préservation des paysages, de maintien des conditions de production agricole de proximité…, cet enjeu sera totalement secondaire, voire totalement absent des conclusions de l’ADIRA.

Parions-le.

Mais surtout prémunissons-nous en !

Le Chaudron des alternatives compte stopper ce projet avant qu’il ne soit ficelé, avant que son avancement et sa validation de principe ne soient validés dans l’opacité et l’absence de concertation publique et associative préalables, puis présenté (ou pas) publiquement quand les jeux seront faits.

Ce premier courrier qui interpelle les élu.e.s impliqué.e.s, lance notre campagne d’opposition à ce projet qu’il nous faut empêcher collectivement. Diverses actions et mobilisations sont en préparation. Elles anticiperont, répondront, et s’ajusteront au degré d’écoute de nos interlocuteurs et à la prise en compte de nos revendications.

Pour faire poids nous souhaitons bénéficier d’un maximum de soutiens formels que nous pourrons afficher dans nos courriers, nommer dans nos prises de paroles et solliciter au besoin sur le terrain pour d’éventuelles actions à venir.

Vos manifestations de soutien sont recherchées et espérées.

Vos pouvez nous contacter et confirmer votre soutien ici :

contact@chaudrondesalternatives.fr

Nous suivre sur Telegram : https://t.me/NonEuropaVallee

Références :

  • Communiqué de presse du 19/10/2021 du Chaudron des Alternatives annonçant la coopération transfrontalière avec le collectif allemand Jetzt Langt’s
  • Tribune du 04/12/2020 du Chaudron des alternatives dénonçant le projet Europa Valley, vaste projet hôtelier dans le Ried de Diebolsheim-Sundhouse-Rhinau.
  • Article Rue89 Strasbourg du 30/11/2020 : Ce que contient la commande d’étude d’Europa vallée en Alsace Centrale  
  • Article Rue89 Strasbourg du 02/03/2020 : En Alsace Centrale, Europa Park espère construire un complexe hôtelier sur plus de 150 ha de terres agricoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Post comment