30/06 : Communiqué de presse

Last modified date

Comments: 0

Le 3 juillet à Rhinau,( devant l’office de tourisme) puis à Rust, Le Chaudron des alternatives et le collectif allemand Jetzt Langt’s se rejoindront pour manifester leur refus d’une expansion des projets économiques et touristiques de la famille Mack ; que ce soit dans la commune allemande qui accueille Europa Park, ou coté alsacien à travers le projet Europa Valley vecteur d’une étude d’opportunité d’un développement économique et touristique accru en centre Alsace.

Jetzt Langt’s s’est constitué récemment pour signifier que s’en est assez pour une frange de la population de Rust de subir les nombreuses nuisances quotidiennes et nocturnes liées à l’activité continue d’Europa park et à son expansion depuis plusieurs décennies : saturation de la circulation et pollution associée, bruit permanent des attractions et du flux touristique, gène olfactive induite par les odeurs diverses de restauration et des gaz d’échappement, éclairage nocturne omniprésent, feux d’artifices festifs, omnipotence de la vie du parc sur toute la vie communale …

Le Chaudron des Alternatives redira son opposition au projet Europa Valley dans le secteur de Diebolsheim et Sundhouse. Nous souhaitons rappeler que la famille Mack est en passe d’implanter sa filiale France à Plobsheim à défaut de pouvoir continuer à s’étendre dans le Bade Wurtemberg. Quelle autre lecture avoir de cet état de fait si ce n’est le développement économique international et  étendu de cette société avec un fort ancrage initial souhaité sur le territoire alsacien. 

 

Nous redisons enfin qu’un projet d’implantation d’une attraction touristique de masse, générant une activité équivalente  au vu de sa surface à celle d’Europa Park, est en contradiction avec (entre autres) :

  • les engagements pris dans le cadre de la réduction de l’impact climatique des gaz à effets de serre et de la lutte contre le réchauffement climatique,
  • la préservation de la qualité de l’air,
  • la préservation de la biodiversité dans le secteur du Ried,
  • l’équilibre du territoire,
  • les infrastructures routières et de transport, qui ne sont pas en mesure d’absorber un afflux moyen de 10.000 véhicules jour, avec des pointes ponctuelles non évaluées, appelant à des dépenses publiques et de l’artificialisation des sols non estimés,
  • une politique prudentielle de déplacements des populations alors que de nouvelles pandémies sont prévues par les scientifiques.

POINT presse :

Badische Zeitung 25 juin : “Gemeinsame Protestaktion gegen Ferienresort-Pläne des Europa-Parks”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post comment