Qui sommes nous?

La nature recouvrant le beton
illustration de René Bickel (dessinateur engagé, Écologiste dans l’âme, pour faire passer ses messages, il a choisi une arme redoutable : l’humour)

Les petits ruisseaux (texte de Jean Claude Moog)

Nous sommes réunis en collectif pour réagir à l’urgence, pour faire face aux urgences climatiques, environnementales et sociales qui rendent l’avenir de l’humanité, et de la vie humaine, incertains sur la planète terre.

Nos actions isolées, aussi nombreuses  pertinentes soient elles, ne suffiront pas à  contrer ces risques majeurs. Nous sommes convaincus de la complémentarité nécessaire des actions quotidiennes et des actions collectives, et de l’effet d’entrainement que peuvent avoir les unes sur les autres.

Mais nous ne sommes ni résignés ni fatalistes.

Nous nous engageons sur nos lieux de vie et de travail à faire évoluer les comportements et les règles pour le respect de l’humanité et de la planète qui l’abrite.

A ce titre nous allons tant proposer des pratiques individuelles conformes à cet objectif, que mener des actions pour entraver et combattre celles qui par cupidité mettent la planète et l’humanité en péril.

Nous sommes convaincus de l’urgence de ces actions, convaincus que nos convictions sont partagées.

Ainsi nous contribuerons localement à l’élan qui peut rendre l’avenir possible. 

Ces urgences d’agir sont concordantes:

Il s’agit :

– de promouvoir des actions écophiles, actions personnelles individuelles ou de groupes permettant de minorer l’empreinte de chacun sur la planète,  et le bien vivre tant pour la nature que pour la société ;

– aussi de proposer des modes d’actions et d’organisations collectives permettant et ou facilitant la mise en œuvre locale de ces actions écophiles ;

– De proposer des alternatives aux décisions locales qui compromettent ou contredisent la nécessité de préserver la planète que nous affirmons.

Nos modalités d’actions et d’organisation collective sont en cohérence avec nos objectifs. Aussi nous nous attacherons à exclure les violences physiques et verbales de nos moyens d’actions et de nos méthodes de discussion. Nous veillerons à assurer l’égalité des membres du groupe à l’expression et à la prise de décision et à assurer une écoute mutuelle des positions et des propositions de chacun. Les positions collectives seront le reflet des échanges, et prendront en compte  l’ensemble des propositions dans leur élaboration.