M Scholly président de la com com du pays de BARR nous répond

Last modified date

Comments: 0

Suite au courrier adressé le 15 mai 2020 à l’ensemble des élus de la Communauté de Communes du Pays de Barr le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encode de l’association Nature et vie, a voulu mettre en lumière le courrier de réponse daté du 15 juin 2020 de  M Scholly actuel président du pays de Barr.

Rappelons que la communauté des communes du Pays de Barr souhaite autoriser l’implantation du plus grand centre logistique d’AMAZON  par cession d’un terrain de 150 000m2 situé sur le ban communal de Dambach-la-Ville. Dans ce contexte, un premier courrier a été envoyé par le collectif pour demander l’abandon de ce projet titanesque et marquer son refus du modèle hégémonique de la multinationale. En l’absence de réponse un deuxième courrier a été adressé le 08 juin 2020.

 L’objectif est de dénoncer le manque de transparence qui entoure les négociations et qui ont été initiées comme l’indique M Scholly lui-même bien en amont de ce qui a été initialement affirmé. Il «rappelle» notamment que le pays de  de Barr avait déjà été «saisi en automne 2019 et sous le couvert de l’anonymat»  pour ce «projet d’envergure». Il reconnaît  également le «rôle favorable de l’État» dans les démarches. A l’aube du deuxième tour des élections municipales, alors que les citoyens aspirent  à participer aux débats publics en réclamant plus de démocratie : le collectif dénonce ces manœuvre politiques opaques.

Le collectif annonce qu’il multipliera les actions d’information et de  sensibilisation auprès de la population, elle même  de plus en plus consciente des impacts néfastes d’Amazon sur le climat et les emplois locaux . En effet  la pétition  locale cumule plus de 15 700 signatures alors que la pétition nationale, elle, rassemble déjà plus de 67 000 personnes. Il  appelle par ailleurs à une mobilisation de grande ampleur le 10 juillet lors du premier conseil communautaire du pays de Barr.

Vous trouverez ICI notre réponse apportée à M Scholly

Le chaudron des alternatives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Post comment