05/03/2021 communiqué de presse : Les opposants à Amazon poussent le moratoire contre les entrepôts de e-commerce

Last modified date

Comments: 0

Les opposants à Amazon en Alsace ont écrit à leurs députés (M. SCHELLENBERGER , M. THIEBAULT et M HEMEDINGER) ces 18/02  et 03/03 pour les inciter à ne pas fléchir et entériner le moratoire sur les entrepôts de e-commerce dans la Loi Climat, qui pourrait bénéficier d’une majorité à l’Assemblée suite à un retournement de la majorité parlementaire ce jeudi.

Ce 18/02 et  03/03, les organisations coalisées contre l’implantation d’Amazon en Alsace autour des collectifs RUCSSA et Le Chaudron des Alternatives ont interpellé les élus de leurs circonscriptions quant à leur position sur l’intégration d’un moratoire sur l’implantation des entrepôts de e-commerce dans la “Loi Climat” [1].  Cette action fait suite à un retournement de situation dans la majorité parlementaire sur le sujet. Selon les Amis de la Terre Un grand nombre de députés LREM, emmenés par Damien Adam, Jean-Luc Fugit, Anne-Laurence Petel,  Pacôme Rupin, Jean-Charles Colas-Roy et Anne france Brunet ont déposé des amendements visant à assujettir les entrepôts de e-commerce à autorisation commerciale, les faisant tomber sous le coup du moratoire sur les zones  commerciales du projet de loi Climat. […] En l’état, la majorité de la Commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi soutient ces mesures.”[2]

Les opposants à l’implantation d’Amazon en Alsace se réjouissent de ce retournement de situation parlementaire. L’inclusion de ce moratoire dans la Loi Climat empêcherait le lancement de nouveaux projets d’implantation d’entrepôts logistiques tels que celui autorisé à Ensisheim par la Coderst du Haut Rhin le 03/12/ 2020. Il viendrait conforter également les recours juridiques portés par les Amis de la Terre et Alsace Nature contre le permis de construire et l’autorisation environnementale. Cependant, les opposants restent prudents tant que le moratoire n’aura pas été validé,  et craignent des pressions du gouvernement sur les députés. C’est dans l’optique de motiver leurs élus à ne pas fléchir et soutenir l’amendement concernant le e-commerce qu’ils leur ont écrit ces 18/02 et  03/03.

Le projet d’entrepôt de 190 000 m2 est toujours en attente sur la commune d’Ensisheim (68). Les opposants rappellent que ce projet doit s’étendre sur 16 ha de terres agricoles et aurait de graves conséquences localement sur l’économie et le cadre de vie des habitants et des habitantes,; mais également plus globalement sur le climat, la biodiversité, l’emploi et le maintien des commerces de proximité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Post comment