18 02 21 : Courrier aux députés du 68

Last modified date

Comment: 1

          

A l’attention de Monsieur le député,

Monsieur Vincent Thiébaut,

Monsieur Raphaël Schellenberger,

Monsieur Yves Hemedinger

Objet : Ne pas exclure les entrepôts du e-commerce du moratoire sur les zones commerciales 

         Monsieur le député,

Nous, collectif de citoyennes et citoyens bas-rhinois, très impliqué dans la sensibilisation sur la transition écologique, soutenu par une soixantaine d’associations et collectifs représentant plusieurs milliers de personnes, nous suivons avec attention le projet de loi destiné à traduire les propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat et son passage au Parlement en mars 2021. 

Alors que les commerces de proximité traversent une crise sans précédent, nous sommes notamment très inquiets de la volonté du Gouvernement d’exclure les entrepôts de e-commerce du moratoire sur les équipements commerciaux en périphérie, alors que les 150 citoyens demandent leur inclusion. 

Une telle décision apparaît contraire à l’engagement du Président de la République de transmettre “sans filtre” au Parlement les propositions de la Convention.

Elle apparaît contraire aux objectifs de lutte contre le changement climatique et l’artificialisation des sols. Le développement rapide des entrepôts e-commerce artificialise désormais davantage de terres que les zones commerciales. L’e-commerce génère également davantage de surproduction. Avec ses 35 projets d’entrepôts, centres de tri et agences de livraison dans les 5 prochaines années, Amazon importera en France environ 2 milliards de produits supplémentaires par an, à l’heure où l’empreinte carbone de nos importations est déjà supérieure aux émissions du territoire national. 


Une telle décision précipiterait, en outre, la destruction de très nombreux emplois dans le commerce physique non alimentaire. Une nouvelle étude réalisée par des économistes ayant travaillé pour l’OCDE, Paris Dauphine et EY Parthenon, démontre que statistiquement, l’expansion du e-commerce a déjà détruit 81 000 emplois en France, en solde net, entre 2009 et 2018.

Favoriser les géants du e-commerce comme le gouvernement le fait aujourd’hui est une décision d’autant plus injuste, que le e-commerce a bâti son hégémonie sur une fraude massive à la TVA. 

Aux côtés de la Confédération des Commerçants de France, cosignataire du présent courrier, représentant à lui seul 1 million d’emplois dans les commerces de proximité, nous souhaiterions donc connaître votre position sur l’inclusion des entrepôts de

e-commerce dans le moratoire sur les zones commerciales en périphérie lors du passage de la Loi CCC au Parlement.

Nous souhaiterions pouvoir vous rencontrer afin d’échanger de façon plus approfondie sur cette question. Sans obtenir de retours de votre part d’ici le 1er mars, nous considérerons que vous soutenez l’exclusion des entrepôts de e-commerce du moratoire sur les surfaces commerciales en périphérie.

Veuillez-trouver ci-joint une fiche de synthèse détaillant l’ensemble de nos arguments.

Nous espérons que vous serez sensible à cette demande portée tant par les défenseurs de l’environnement que les commerces de proximité. 

Nous vous remercions infiniment de votre attention et vous prions d’agréer, Monsieur le député l’expression de notre plus haute considération.

Le Chaudron des Alternatives

                                                         avec

Alsace Nature, Les Amis de la Terre France, Alternatiba France, Alternatiba Strasbourg, ANV Cop21Strasbourg, ANV Cop21 France, Association Femmes Actives de Sélestat, Association Nature et Vie, Association Tiefenbach Environnement, ATTAC France, climat trois frontières (C3F) , Collectif Citoyen Pour le Climat Strasbourg, Collectif Grand Contournement Ouest Non Merci, Collectif national pour le commerce de proximité, Confédération des commerçants de France (CDF), La confédération Paysanne Grand Est , Damb’Nature, Duppigheim Qualité de Vie, Echoval, Extinction Rebellion Strasbourg, Les fédinois contre le GCO, FNAUT-Grand Est, France Nature Environnement, Gilets Jaunes Chatenois, Gilets Jaunes Sélestat, Gilets Jaunes Strasbourg, Greenpeace Strasbourg, Groupe Local Piémont d’Alsace Nature, Linux Informatique Sélestat, Monnaie Locale 68 La Cigogne, Monnaie Locale 67 Le Stuck, NARTECS, Nous voulons des coquelicots Sélestat, Oxfam Strasbourg, OPABA, Réserve du Bischnoï, Résistance à l’Agression Publicitaire Strasbourg (RAP), Schillick Ecologie,  Stop Fessenheim, Strasbourg Respire, Touch’Art, TRAJET, Youth for Climate Strasbourg, Zéro waste France, Zéro déchet centre alsace, Zéro déchet Strasbourg, Comité pour la sauvegarde de Fessenheim et de la plaine du Rhin, Une nouvelle dynamique pour Benfeld, Mouvement pour une Action Non violente (MAN), Ecocitoyens d’Ebersheim, Association de Défense des Riverains de l’Aéroport de Bâle Mulhouse (ADRA), Les Amis de la Confédération Paysanne Grand Est, Comité local d’ATTAC Strasbourg. Réseau d’Urgence Climatique et Sociale de Sud Alsace (RUCCSA).

Commerçants et artisans locaux : Jardins de Gaia,  Domaine Moritz, Les Jardins en Chantant, Emmâus Mundolsheim, Le panier du maraicher, Coop Les Oies Sauvages Colmar, Optic premier regard Sélestat, Boulangerie Pain de la Vigne Sélestat, Boutique Little Nuage, Institut bio naturelle Sélestat, La pause gourmande Sélestat, Le petit atelier.

Contact :

Le Chaudron des Alternatives

contact@chaudrondesalternatives.fr

                        Pascal Lacombe: 06 76 96 15 79   – Yéliz Gencer : 07 69 42 35 26

1 Response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Post comment