On occupe le terrain destiné à l’entrepôt type-Amazon à Ensisheim [08/08/2020]

Last modified date

Comments: 0

Ce Samedi 08/08/2020, le chaudron des alternatives était aux côtés d’XR Alternatiba ou autres associations locales, pour montrer notre opposition au modèle du commerce international pratiqué par les sociétés comme Amazon, suspecté d’être le futur exploitant de cette infrastructure.

Une trentaine de militants a donc décidé d’occuper la future zone artisanale.

Pas moins de 15 hectares de terres agricoles et cultivables seront bétonnés pour ce projet . Dans un pays où « un département de la taille de la Drôme disparaît tous les 10 ans dans le béton » ce type de projet est-il réaliste devant l’urgence climatique dont nous faisons face depuis des années ? Bétonner ces terres, c’est assumer la destruction de la biodiversité de la région, l’augmentation des risques d’inondations, tout en menaçant le potentiel d’agriculture de qualité, les emplois agricoles, ainsi que la santé des habitant.e.s d’Ensisheim et ses environs.

L’état de nécessité se définit par la loi comme « la situation dans laquelle se trouve une personne qui, pour sauvegarder un intérêt supérieur, n’a d’autres ressources que d’accomplir un acte défendu par la loi pénale ». C’est pourquoi nous citoyen.ne.s nous soulevons contre ce projet imposé sans concertation.

L’occupation du terrain – sous la forme d’une assemblée populaire- et les échanges avec les forces de l’ordre se sont passés dans le calme et sans violence.

De concert, nous avons tenté d’expliquer en quoi il était important pour nous non pas de faire perdre leur temps aux forces de l’ordre mais bien d’exposer médiatiquement quels étaient les enjeux afin que les habitants locaux soient avertis et informés de manière claire et transparente. Nous dénonçons toutes les manœuvres politiques opaques et le déni démocratique qui entourent ce projet.

Nous avons demandé à rencontrer un élu afin de lui poser les questions directement, Christophe STURM (4e adjoint au maire d’Ensisheim responsable de la Sécurité publique, relations avec les forces de l’ordre et sapeurs-pompiers ; Sécurité routière ; Propreté urbaine) s’est déplacé vers 11h ce matin.

Il a insisté sur l’importance des gestes individuels et tri sélectif sans mettre en relation l’impact d’un tel entrepôt en matière de déchet et pollution atmosphérique ce que certains membres du collectif d’Extinction Rébellion Strasbourg lui ont toutefois rappelé.

En fin de matinée, nous avons d’un commun accord décidé de quitter la zone d’occupation.

Des journalistes se sont déplacés le jour même :

Des militants écologistes ont occupé le terrain destiné à l’entrepôt type-Amazon à EnsisheimRue89 Strasbourg le 8 août 2020

Entrepôt logistique : “Ce modèle économique nous amène dans le mur”Dernières Nouvelles d’Alsace le 8 août 2020

crédit photos : Thibaut Vetter (Rue89 Strasbourg)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Post comment