Lettre ouverte du collectif Hatten Demain contre l’artificialisation des terres agricoles

Last modified date

Comments: 0

Monsieur le Maire de Hatten,
Monsieur le président de la Communauté de Commune de l’Outre Forêt,
Habitants et habitantes de Hatten et des environs,

Nous vous alertons aujourd’hui quant au projet de zone d’urbanisation IIAUX (une zone à urbaniser non équipée et inconstructible dans le cadre du présent Plan Local d’Urbanisme, ndlr) à dominante d’activités, et demandons la transparence sur ce sujet au travers d’une présentation publique.

Le bulletin de la communauté de communes de l’Outre Forêt de décembre 2020 annonce la volonté de celle-ci de développer une zone d’activité principalement tournée sur la logistique. En effet, on y lit :

« Hatten peut donc devenir un véritable pôle de la logistique au service, notamment, de grands pôles allemands. Si l’activité de logistique est un des atouts de l’économie locale, la vocation de la future zone ne se limitera pas, loin s’en faut, à ce domaine d’activité. Il s’agira de développer une zone d’activités mixte (tertiaire, artisanale, industrielle) pour créer une diversité d’emplois… »

Inquiété par un projet qui apparaît sans concertation, mettant en danger les producteurs agricoles locaux, le collectif de citoyens « Hatten Demain » a exprimé ses interrogations au cours d’un événement de la confédération Paysanne « Le salon à la ferme », samedi 27 février en présence de Pierre Mammosser, vice-président en charge du développement du territoire. Cet événement, un marché d’une vingtaine de producteurs, principalement en bio, a attiré plus de 800 visiteurs.

En première ligne des incertitudes exprimées se trouve évidemment l’incertitude quant à l’avenir des paysans locaux, qui contribuent à nourrir le Nord Alsace, et qui sont mis en danger par les menaces qui pèsent sur leurs terres.

La zone soulève d’autres interrogations, avec pour cœur l’avenir même du village. Que deviendra Hatten lorsque la zone d’activité aura, une fois étendue, la même surface que le reste du village ? Comment sont pris en compte les nuisances des flux de poids lourds sur les routes sous-dimensionnées au cœur d’une forêt Natura 2000 ou encore des flux pendulaires des employés se rendant, par le village, à leur travail ?

Ces éléments se heurtent également aux définitions du Plan local d’urbanisme et au Schéma de cohérence territoriale qui précisent qu’une telle zone est conditionnée à des projets de géothermie profonde. Or, ni les annonces de la communauté de communes, ni les projets de géothermie profonde portés par les industriels du territoire ne convergent vers cette solution. 

L’ensemble de ces éléments entraînent un besoin de clarification auprès des citoyens et des citoyennes de notre commune. Un projet aussi structurant ne peut être simplement décidé et imposé sans la participation des principaux concernés. Malgré notre première interpellation orale, aucun élément n’a été rendu public depuis, et nous déplorons l’opacité de cette décision.

Nous demandons donc aux élus en charge du projet d’organiser une réunion publique permettant de clarifier leurs volonté en cette zone, d’indiquer une estimation d’agenda correspondant, et de répondre aux incohérences du projet tout comme aux inquiétudes des habitants et des habitantes. 

Hatten Demain


Une pétition “STOP au bétonnage ​ des terres agricoles à HATTEN !” a été lancé par le collectif Hatten Demain.

Le Chaudron des alternatives soutient le collectif Hatten Demain contre l’artificialisation des terres agricoles.

Pour plus d’informations sur le projet, nous vous en parlions dans ce précédent article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Post comment