03-04/09/2022 : le Chaudron anime un atelier “TOTEM” à Emmaculture pour ” Le jardin des possibles “

Last modified date

Comments: 0

La Jardin des possibles, organisé par Emmaüs Scherwiller et Mickaël Roy : “Cet événement qui s’intitule Le jardin des possibles #1, est une nouvelle étape pour venir vivre et faire vivre le projet artistique, culturel et solidaire du tiers-lieu en devenir, à travers un programme d’activités pluridisciplinaires : ateliers participatifs (inscriptions), design de réemploi, arts visuels et spectacle vivant, propositions musicales, cuisine du monde, etc. entre autres propositions qui permettent de faire de l’art et de la culture des outils pour penser nos relations et nos imaginaires collectifs et sensibles.”

le thème : créer un “totem” avec les pays ou les villes représentés par les compagnons d’Emmaüs et les gens de passage , inscrire le nombre de km qui les séparent d Emmaus Scherwiller. Nous avons proposé de rajouter un mot en répondant à la question “un mot qui vous évoque Emmaüs ?”.
Les compagnons d’Emmaüs ont préparé en avance des palettes récupérées et découpées en forme de flèches.
De notre côté nous avons accompagné les personnes présentes à l’atelier pour la décoration des palettes avec les mots choisis après qu’Alain (membre du chaudron) ait appliqué la technique du bois brulé pour chaque planches. (technique Yakisugi ou Shou Sugi Ban, technique ancestrale japonaise qui consiste à brûler une des faces de la planche de bois massif. À l’origine, c’est avant tout une philosophie bouddhiste qui consiste à mettre en valeur les imperfections et les défauts du bois. Avec le temps, les japonais se sont aperçus que cette technique augmentait la résistance et la longévité du bois.) .

Ces temps ont permis des échanges entre les membres du chaudron et les compagnons mais aussi avec les gens de passages, nous avons pu évoqué le projet “Europa Valley” et les raisons de s’y opposer, et aussi parler de notre collectif.

En fin de journée nous avons monté le totem pour rendre vivante symboliquement l’œuvre Participative : merci au collectif “tête de bois” pour leur coup de main et leurs idées!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Post comment